Commerce de détail : hausse des ventes en janvier

En janvier 2016, le volume des ventes croît dans l’ensemble du commerce de détail et les services aux ménages

En janvier 2016, le volume des ventes rebondit nettement dans le commerce et réparation d’automobiles et de motocycles (+4,6%). Il progresse de nouveau dans le commerce de détail hors automobiles et motocycles (+1,0%), les services aux ménages (+1,0%) et, très légèrement, dans l’hébergement et restauration (+0,2%).

Nouvelle hausse dans le commerce de détail hors automobiles et motocycles

En janvier, le volume des ventes du commerce de détail hors automobiles et motocycles progresse de nouveau (+1,0%, après +1,1% en décembre). Selon les premières estimations, il croîtrait de nouveau en février 2016 (+0,6%).

La hausse de janvier provient du commerce hors magasin (+2,7%) et en magasins spécialisés (+1,3%), alors que le volume des ventes est quasi stable dans les magasins non spécialisés. Dans le commerce spécialisé, les ventes en volume s’accroissent surtout pour les autres équipements du foyer (électroménager ; meubles, etc. : +3,2%) et les autres magasins spécialisés (habillement, parfumerie, etc. : +0,8%), comme en décembre.

Le volume des ventes du commerce de détail hors automobiles et motocycles augmente légèrement sur les trois derniers mois (+0,3%, T/T-1) et nettement sur un an (+3,2%, T/T-4).

Fort rebond dans le commerce et la réparation d’automobiles et de motocycles

En janvier, le volume des ventes rebondit vigoureusement dans le commerce et réparation d’automobiles et de motocycles (+4,6%, après −2,1% en décembre). Ce rebond est porté par le commerce de véhicules automobiles (+4,2%) et par le celui d’équipements automobiles (+6,7%).

Le volume des ventes de l’ensemble du secteur augmente sur les trois derniers mois (+0,8%) et vigoureusement sur un an (+5,3%).

Légère hausse dans l’hébergement et restauration

Dans le secteur de l’hébergement et restauration, le volume des ventes ralentit nettement en janvier (+0,2%), après une hausse en décembre (+1,5%). Il se redresse dans l’hébergement (+0,9%, après −0,1% en décembre) tandis qu’il se stabilise dans la restauration (0,0%, après +2,0% en décembre).

Le volume des ventes de l’ensemble du secteur augmente sur les trois derniers mois (+0,7%) et sur un an (+2,9%).

Nouvelle hausse dans les services aux ménages

En janvier, le volume des ventes des services aux ménages continue d’augmenter (+1,0%), un peu moins vite toutefois qu’en décembre (+2,1%). Les activités sportives, récréatives et de loisirs (+6,4%) et les activités créatives, artistiques et de spectacle (+4,1%) contribuent largement à la hausse d’ensemble. À l’opposé, le volume des ventes baisse encore dans l’organisation de jeux de hasard et d’argent (−2,7%) et se replie dans la réparation d’ordinateurs et d’équipements d’ordinateurs (−1,1%) et les autres services personnels (−0,5%).

Le volume des ventes des services aux ménages augmente sur les trois derniers mois (+2,1%) et sur un an (+4,6%).

Révisions : des séries entièrement recalculées selon une nouvelle méthodologie

Les révisions sont plus importantes qu’à l’accoutumée. Elles s’expliquent par le changement de méthodologie adopté (cf. avertissement). Ainsi, l’évolution du volume des ventes en décembre 2015 est rehaussée de 0,7 point dans l’hébergement et restauration et de 1,5 point dans les services aux ménages. À l’inverse, elle est abaissée de 0,2 point dans le commerce de détail et de 1,3 point dans le commerce et réparation d’automobiles et de motocycles.

En février, le chiffre d’affaires des grandes surfaces alimentaires se redresse

En février 2016, le chiffre d’affaires des grandes surfaces alimentaires rebondit (+1,2% après −0,7% en janvier). La hausse est générale quel que soit le type de produits : alimentaires (+1,1%), non alimentaires (+1,7%) ou carburants (+1,6%).

insee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.